Ronde

L’UNIVERS DE LA RONDEPROGRESSIONLES ACTIVITÉS

DSC_1260Créée au moment de la fondation du groupe Saint Jean Paul II, en 2011, la Ronde Bienheureuse Mère Theresa est composée de 22 jeannettes et de 3 cheftaines : Guillemette, Mengette et Zabilette. Les Jeannettes sont réparties en sizaine, chaque sizaine étant composée de 5 à 6 jeannettes. Il y en a 4 au sein de la Ronde : les Muguets, les Coquelicots, les Bleuets et les Capucines.

L’univers de la Ronde

L‘histoire des jeannettes se passe dans la forêt Bleue, auprès du plus bel arbre, l‘arbre de mai. Cet univers est inspiré, en partie, de la vie de Jeanne d’Arc. Les cheftaines portent les noms des proches de la petite Jeanne.

La progression

DSC_0957La progression de la jeannette consiste tout d‘abord à entrer dans la forêt en sautant leruisseau. Elle fait alors partie de la ronde, elle reçoit son foulard et ses insignes.

La deuxième étape dans sa progression est la fleur bleue. Pour guider la jeannette sur le premier sentier vers la fleur bleue, elle reçoit un secret, deux articles de la loi, un symbole (l’eau), un sacrement (le baptême) et une joie (la joie que l’on attend). Au bord du premier sentier, pousse la fleur bleue. Guillemette confie alors un secret à la jeannette qui choisira avec Guillemette et ses parents un effort concret par rapport aux deux articles de la loi du sentier et au secret confié par Guillemette. Ce sont les parents, qui, avec Guillemette, permettent à leur fille de cueillir sa fleur bleue à la maison, son lieu de vie principal.

DSC_1292La promesse jeannette Après avoir cueillit sa fleur bleue, la jeannette choisit de faire de son mieux pour dire OUI à la loi de la Ronde, selon le maître mot des jeannettes. Ce premier engagement est une demande personnelle que la jeannette accomplit entourée de ses proches. Normalement, ses parents sont là pour la promesse, ou sont représentés par une lettre. La jeannette fabrique un objet, signe de ce que la promesse représente pour elle.

« Je promets de faire de mon mieux pour être fidèle à Dieu, à la France, A mes parents, à la loi de la Ronde et de faire chaque jour un plaisir à quelqu’un. »

LIMG_2475a quatrième étape est la fleur blanche. Au bout du second sentier, pousse la fleur blanche,fleur de joie reçue qui réchauffe le coeur. Le secret dit au bout du premier sentier, permet à l’enfant de découvrir qu’il existe plusieurs façons de faire les choses. La jeannette prend conscience de la dimension intérieure de sa vie : ce qui est important ne se voit pas toujours. A partir de ce moment‐là, elle peut préparer des signes. Le signe est un don, une qualité ou une passion que la jeannette a et qu’elle perfectionne afin d’en faire profiter la Ronde. Un don d’animation, une passion pour la nature, qualité de tout ordre… les signes se partagent quotidiennement.

Enfin, la dernière fleur que la jeannette peut cueillir est la fleur d’or. Au bout du troisième sentier, pousse la fleur d’or, fleur de joie que l’on donne et partage. Le dernier article de la loi de la Ronde, incite les jeannettes plus grandes à se tourner spécialement vers leurs petites sœurs jeannettes. Elle prend des responsabilités, on peut compter sur elle. Elle acquiert des compétences et les partage avec les autres. La Fleur d’Or n’est pas un cadeau d’adieu, mais un trésor dans lequel la Jeannette puisera. Cet état d’esprit est une richesse qu’elle apportera à son équipe Guide lorsqu’elle montera à la Compagnie.DSC_1069

Les activités

Tout passe par le jeu ! Les jeannettes se retrouvent, tout au long de l’année, pour des réunions, des sorties et des week‐ends, au cours desquels l’imaginaire et le jeu tiennent une place de choix. Un camp d’été d’une durée de 3 à 7 jours représente l’aboutissement d’une année à la Ronde.